septembre 12 2019

Que faire des vieux téléphones portables ?

Dans les tiroirs belges, environ 3,2 millions de téléphones portables et smartphones sont inutilisés. Un énorme potentiel pour l’industrie du recyclage. La VSZ vous indique où vous débarrasser de votre ancien téléphone portable et ce dont vous devez tenir compte.

Plus de 1,4 milliard de smartphones ont été vendus dans le monde en 2018. Les deux leaders du marché, Samsung et Apple, ont vendu à eux seuls 500 millions de smartphones l’an dernier, dont environ 209 millions d’iPhones.

Ces chiffres sont impressionnants mais le revers de la médaille, c’est selon l’ONU, chaque année, près de 50 millions de tonnes de déchets générés par nos vieux téléphones portables et smartphones.

Où puis-je me débarrasser de mon GSM ?

Il y a deux façons de se débarrasser de son vieux téléphone portable ou de son smartphone défectueux :

  • Je peux retourner mon téléphone ou smartphone au détaillant ;
  • Je peux également m’en débarrasser dans les parcs à conteneurs.

L’asbl « Recupel » est responsable de l’organisation et du traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques en Belgique. En 2018, « Recupel » a collecté un total de 117 000 tonnes de déchets électroniques. Cela va des réfrigérateurs aux fers à repasser, des écrans d’ordinateur aux smartphones. Problème : En Belgique seuls 8 % des smartphones et des téléphones portables sont recyclés.

C’est pourquoi « Recupel » a lancé la campagne de collecte « phuneral » car plus de 3 millions de téléphones portables sont inutilisés dans les tiroirs des Belges. La campagne de collecte commence le 22 septembre.

Pourquoi le recyclage des téléphones portables est-il important ?

Un téléphone portable contient beaucoup de matières premières précieuses comme l’or, l’argent mais aussi le cuivre, le coltan et le palladium. En moyenne, une tonne de déchets de téléphones mobiles contient 300 à 500 grammes d’or, 2,5 à 3 kilogrammes d’argent et 120 kilogrammes de cuivre. Extrapolé à 10 tonnes de téléphones mobiles, cela correspond à une valeur de plus de 100 000 euros.

Les déchets électroniques sont des déchets dangereux

Les déchets électroniques sont des déchets dangereux et ne doivent pas être exportés. Selon une directive de l’UE, les fabricants sont tenus de se débarrasser des appareils de manière appropriée après leur utilisation. En Belgique, c’est l’entreprise « Recupel » qui s’occupe de leur élimination. Malheureusement, trop souvent les déchets électroniques finissent encore dans des décharges illégales en Afrique ou en Chine.

Les déchets électroniques finissent souvent en Afrique

Théoriquement, les déchets électroniques ne peuvent pas être transportés dans des pays en dehors de l’UE. Dans la pratique, cependant, l’interdiction est difficile à faire appliquer car, comme c’est souvent le cas, il n’y a pas de contrôles efficaces.
La technique pour exporter illégalement les déchets électroniques est assez simple. Des cargaisons entières d’appareils inutilisables sont déclarées comme des appareils d’occasion en état de fonctionnement.

En règle générale, les conteneurs sont expédiés via des ports tels que Rotterdam, Anvers et Hambourg vers le Ghana, Lagos ou Hong Kong. Là, ils finissent dans des décharges illégales où les appareils sont triés et les métaux sont extraits à l’aide de méthodes extrêmement primitives. Par exemple, en chauffant les puces mémoire ce qui produit des gaz très toxiques. Ce sont souvent des enfants ou des femmes qui sont chargés de ce travail. Les conséquences pour l’homme et l’environnement sont dévastatrices.

Que peut faire le consommateur ?

  • Utilisez votre téléphone portable ou votre smartphone le plus longtemps possible et n’achetez un nouveau que si c’est vraiment nécessaire.
  • Vous pouvez également revendre ou donner votre téléphone portable ou smartphone.
  • En cas de dommages : que diriez-vous d’un « repair café » comme vous en trouvez par exemple à Welkenraedt ou Saint Vith ?
  • En cas de dommage total, vous pouvez toujours rendre votre téléphone portable ou votre smartphone à un revendeur ou le déposer dans un parc à conteneurs.

Avez vous trouvé cette information utile ?