avril 01 2019

Pourquoi le prix de l’électricité est-il si élevé ?

Depuis des années déjà, le prix de l’électricité ne prend pratiquement qu’une seule direction : toujours plus haut ! La VSZ vous explique pourquoi il en est ainsi et quelles sont les possibilités dont dispose le consommateur.

Le marché de l’électricité et du gaz est libéralisé depuis 2007, c’est-à-dire que tout consommateur peut choisir son fournisseur d’énergie librement. Avant la libéralisation, les intercommunales assuraient la distribution de l’électricité et du gaz sur leur territoire et facturaient la consommation. Electrabel produisait le courant principal, le transportait à travers le pays et l’acheminait vers les particuliers en collaboration avec les intercommunales. Pour la fourniture de gaz, la situation était plus ou moins la même.

Depuis 2007, le marché de l’énergie se compose de différents acteurs avec des missions différentes : il y a les producteurs, les gestionnaires du réseau de transport, les fournisseurs et les gestionnaires du réseau de distribution. A côté, il y a ce qu’on appelle les organes de contrôle qui surveillent et contrôlent le marché.

Afin de mieux comprendre sa facture d’énergie, il est important de jeter un coup d’oeil sur les différents acteurs. La facture énergétique se compose des éléments suivants: l’énergie et les frais pour l’électricité, les frais de réseau (distribution et transport) et les autres frais (taxes et impôts).
Seul la partie „énergie“ est soumise à la concurrence. Les frais de réseau et suppléments sont les mêmes, peu importe quel fournisseur a été choisi. Et c’est ici que les différents éléments de la facture ont évolué différemment au fil du temps.

Ainsi, entre 2009 et 2016, les frais de transport et de distribution ont quasiment doublé.
La taxe sur la valeur ajoutée a également subi quelques variations au fil du temps. En avril 2014, la TVA a été réduite de 21 % à 6 % puis portée à nouveau à 21 % en septembre 2016.

Autre élément important, le choix entre un prix d’énergie fixe ou variable. Pour les prix fixes, le seul prix de l’énergie ne varie pas pendant la durée du contrat alors que dans le cas d’un prix variable, le prix de l’énergie peut être soumis à des variations mensuelles.
Quelles sont les véritables raisons de cette augmentation?
La commission wallonne de régulation pour l’électricité et le gaz (Cwape) a calculé dans sa dernière analyse des prix de l’électricité que la facture moyenne d’électricité a augmenté de 122 € (+14,05 %) et celle du gaz de 193 € (+13,3 %).

Elle avance différentes raisons à cela:

Premièrement, les arrêts imprévus de nos centrales nucléaires en automne dernier ont augmenté le risque d’une pénurie d’électricité. Et la non-disponibilité d’une grande partie des installations nucléaires fait grimper le prix de l‘électricité. Cette tendance va se confirmer tant que les réacteurs seront à l’arrêt.

Deuxièmement, l’augmentation des prix du gaz sur les marchés internationaux se reflète dans le prix de l’électricité. Ce dernier est en partie produit dans des centrales électriques alimentées au gaz – surtout en Belgique.

Troisièmement, les centrales alimentées au gaz émettent du CO2 et doivent payer une taxe CO2 pour pallier la pollution. Et ce prix plus élevé de la taxe carbone se reflète dans le prix de l’électricité.
Que peut faire le consommateur?

Il doit bien surveiller le développement du marché de l’énergie et choisir un fournisseur d’énergie correspondant à ses besoins en comparant différentes offres. Il peut notamment le faire sur le site de la Cwape: http://www.compacwape.be.

Avez vous trouvé cette information utile ?