octobre 27 2020

Méfiez-vous de représentants de Luminus

La VSZ enregistre un nombre croissant de plaintes de consommateurs concernant des représentants du fournisseur d’énergie Luminus qui utilisent la pandémie du COVID 19 comme argument de vente.

L’accent est mis sur la vente au domicile du consommateur. « Les représentants ne veulent pas vendre un service sur mesure, ils veulent juste vendre un contrat d’énergie au consommateur mais surtout percevoir la commission qui y est liée. La pandémie de corona est un argument très commode pour eux », déclare Bernd Lorch, attaché de presse de la VSZ.

Selon le service de médiation de l’énergie, les plaintes concernant les fournisseurs d’énergie ont explosé en 2019. L’année dernière, le service de médiation a enregistré 804 cas. En 2014, il n’y en avait que 178, et le nom de Luminus apparaît à plusieurs reprises en tête de liste.

Plus on vend de contrats, plus on gagne

Selon RTL, les fournisseurs d’énergie utilisent les services de représentants indépendants qui sont généralement payés à la commission. Ainsi, plus le représentant décroche de contrats, plus ses revenus sont élevés.

C’est souvent aussi l’occasion de pratiques de vente déloyales. Dans de nombreux cas, les vendeurs tirent profit de l’inexpérience des consommateurs. Cela inclut par exemple l’utilisation de données personnelles. Le représentant prétexte en avoir besoin pour réaliser une simulation, mais en réalité, il s’en sert pour conclure un contrat. Dans certains cas, le consommateur n’a donné ses coordonnées que pour recevoir une offre, mais peu de temps après, on lui a transmis un contrat valable.

Une autre particularité de ces pratiques de vente est que les représentants ne posent jamais de questions sur le contrat d’énergie en cours ni sur la consommation actuelle. Ces informations sont pourtant nécessaires pour pouvoir faire une comparaison sérieuse.

Le magazine de consommateurs Test-Achats souhaite une interdiction générale du démarchage à domicile pour les fournisseurs d’énergie. Cependant, le droit européen autorise de telles pratiques.

Que faire ?

  • Ne signez pas de contrat à la va-vite.
  • Ne divulguez pas de données personnelles.
  • Si vous avez quand-même signé un contrat, vous avez la possibilité de vous rétracter dans un délai de 14 jours. L’annulation doit être faite par écrit.

En cas de pratiques déloyales, le consommateur a également la possibilité de notifier sa plainte au SPF Economie. Cela peut se faire via le point de contact : https://meldpunt.belgie.be/meldpunt/fr/bienvenue

Avez vous trouvé cette information utile ?