juin 27 2018

Attention aux vendeurs en porte à porte

Que le vendeur se trouve sur votre seuil ou qu’il essaie de vous vendre un bien ou un service par téléphone, la VSZ déconseille de conclure des contrats entre deux portes.

Ne vous laissez pas mettre sous pression ou intimider par les vendeurs ! Evitez des décisions précipitées. Il n’y a aucune raison de se dépêcher. Réfléchissez à deux fois si l’offre correspond vraiment à vos besoins et vérifiez si vous ne trouvez pas la marchandise ou le service à un meilleur prix sur le marché.

N’oubliez pas que le vendeur ne cherche pas à vous vendre un service sur mesure. Il veut juste conclure un maximum de contrats car il est payé en fonction de ses ventes. Souvent, il présente les chiffres de façon attractive pour attirer des clients.

Et si vous avez déjà conclu un contrat, vous avez la possibilité de vous rétracter (cela signifie annuler) dans un délai de 14 jours. Cette renonciation doit se faire par écrit. Un recommandé n’est pas nécessaire, mais il faut pouvoir prouver l’envoi du courrier (p. ex. par courriel ou fax).

Le vendeur doit dans ce cas vous rembourser intégralement, y compris les frais de livraison, dans un délai de quatorze jours à partir de la date de la rétractation. Vous devez renvoyer la marchandise dans le même délai. Mais attention : le vendeur ne doit pas supporter les frais de renvoi.

Avez vous trouvé cette information utile ?