Janvier 29 2020

Achats In-App : un plaisir qui peut coûter cher

Que ce soit sur l’ordinateur, le smartphone ou la console de jeu : les achats dans les jeux se sont imposés comme un modèle commercial pour les jeux en ligne. Les jeux téléchargés sur des appareils mobiles via des applications sont également appelés « achats in app » La VSZ vous montre comment vous pouvez limiter les risques.

Presque tous les joueurs en ligne connaissent le principe : pendant le jeu, ils se voient proposer à plusieurs reprises des extensions payantes. En particulier dans les jeux gratuits, les achats in app sont commercialisés de manière agressive. En effet, c’est par ce biais que  les jeux sont financés. Désormais, on trouve aussi de plus en plus d’achats complémentaires dans les jeux payants à la base. Celui qui souhaite débloquer du contneu de jeu supplémentaire, jouer plus vite, atteindre des niveaux plus élevés ou obtenir un équipement d‘avatar meilleur ou plus rare doit payer de l’argent bien réel dans la boutique du jeu. Peu importe qu’il s’agisse d’un jeu payant dès le départ ou d’un jeu initialement gratuit.

Achats dans le jeu

Les « achats in app » sont essentiellement les achats effectués pendant un jeu. Voici des exemples typiques d’achats dans le jeu :

  • Des monnaies d’échange sous forme de points, de pièces, de diamants, de matières premières etc. Le risque lié à ces monnaies d’échange qui sont dépensées dans le cours du jeu, c’est que le joueur perde toute notion de leur valeur réelle.
  • De nouveaux personnages, compétences, équipements, etc.
  • Des réalisations plus rapides, l’atteinte d’un nouveau niveau, des temps d‘attente plus courts, etc.

Les achats in app se font généralement dans une boutique accessible via le menu du jeu et sont payés en argent réel.

Gouffre financier : les jeux gratuits

Les jeux « gratuits » semblent particulièrement tentant au premier abord, car l’accès au jeu est non seulement rapide et facile, mais surtout gratuit.  Vous pouvez y jouer via le navigateur ou installés sur votre ordinateur, mais aussi sous forme d’applications sur tablettes ou smartphone.

Au cours du jeu, vous êtes alors souvent confronté à de longs temps d’attente ou à d’autres inconvénients que les joueurs payants ne rencontrent pas. Des contenus de jeu supplémentaires payants peuvent raccourcir le temps d’attente, accroître la compétitivité ou simplement servir à se montrer face aux autres joueurs. On peut se procurer ces « goodies » principalement par des achats dans le jeu ou dans l’application.

Achats in app

Les achats in app font référence à tous les achats effectués dans le courant d’un jeu dans une application de jeu sur un appareil mobile. Parfois, le bouton d’achat est placé au centre, parfois des fenêtres s’ouvrent en permanence pendant le jeu pour indiquer les options d’achat. Souvent, il y a beaucoup de petits achats qui, au final, peuvent représenter une somme importante. Si les données de paiement sont stockées sur le smartphone ou sont réglées via la facture mensuelle de téléphone portable, les achats deviennent particulièrement faciles.

Ces pièges sont bien cachés lorsque des achats au sein de l’application sont nécessaires pour prendre de l’avance dans le jeu. L’utilisation de monnaies virtuelles a pour effet de faire oublier aux enfants et aux jeunes en particulier qu’ils dépensent de l’argent réel.

Comment le paiement est-il effectué ?

Les achats dans le jeu ou dans l’application sont traités par le biais de comptes utilisateurs ou de comptes dans les magasins d’applications. Les principaux éléments de la transaction sont les numéros de carte de crédit, de compte ou de téléphone portable. Si vos données y sont stockées, vous pouvez effectuer l’achat rapidement. Si aucune protection par mot de passe n’est activée, des achats involontaires dans l’application peuvent être effectués d’un simple coup de doigt. Il est également possible de recharger le crédit avec des cartes prépayées.

Conseils pour l’utilisation des achats dans les jeux

Pour éviter de tomber dans le piège des achats in app, voici quelques conseils :

  • Vérifiez, si possible, avant de jouer ou d’installer le jeu si des achats dans le jeu sont absolument nécessaires pour progresser. Outre les informations figurant sur les sites web des jeux, les commentaires d’autres utilisateurs peuvent également être utiles.
  • Même si vous n’investissez pas d’argent réel dans les jeux, vous pouvez toujours révéler une grande partie de vos données. Avant de télécharger et d’installer le jeu, assurez-vous de connaître les autorisations et les données dont le fournisseur respectif a besoin et à quelle fin.
  • Utilisez des bons prépayés (carte de crédit comme pour un contrat prépayé) et ne stockez pas les méthodes de paiement dans les boutiques de jeux ou les App Stores.

Prévenez les achats involontaires dans l’application ! Pour ce faire, vous pouvez protéger les transactions d’achat par un mot de passe ou les désactiver complètement. Les systèmes d’exploitation adoptent des approches différentes :

  • Avec l’iOS d’Apple, vous pouvez désactiver complètement les achats dans l’application (dans les paramètres sous „Général/Restrictions“) ou la configurer pour qu’elle demande un mot de passe à chaque fois.
  • Les utilisateurs d’Android ne peuvent pas désactiver complètement les achats dans l’application. Ils peuvent toutefois définir un code PIN ou un mot de passe qu’ils doivent saisir à chaque fois qu’ils effectuent un achat, toutes les 30 minutes ou jamais. Ce réglage peut être effectué dans la boutique Google Play Store dans le menu « Paramètres ». Vous devez y sélectionner le point « Utiliser le code PIN pour les achats ». Le code doit bien sûr être protégé contre toute utilisation non autorisée. Votre propre empreinte digitale peut également être utilisée pour l’authentification, à condition que l’appareil dispose d’un capteur correspondant.
  • Dans les jeux sur ordinateur ou sur console, vous avez également la possibilité de limiter les achats. Vous pouvez souvent sécuriser les transactions avec un mot de passe ou créer un profil d’invité pour les enfants et les jeunes qui empêche les achats payants dans le jeu.

Source : http://www.verbraucherzentrale.de

Avez vous trouvé cette information utile ?